Alpagas du Domaine Poissant https://www.alpagasdudomainepoissant.com Plus de 100 alpagas Mon, 24 Feb 2020 02:26:25 +0000 fr-FR hourly 1 https://wordpress.org/?v=5.6.5 139652396 Semaine de Relâche 2020 https://www.alpagasdudomainepoissant.com/semaine-de-relache-2020/ https://www.alpagasdudomainepoissant.com/semaine-de-relache-2020/#respond Mon, 24 Feb 2020 02:24:54 +0000 https://www.alpagasdudomainepoissant.com/?p=7698 Semaine de Relâche -PROMOTION-

Une belle idée d’activité a faire en famille :

-Visite guidée de  la ferme GRATUIT pour les enfants

-Balade avec un alpaga: tous les forfait en PROMOTION à $18,00

Réserver votre moment à la section RÉSERVATION

]]>
https://www.alpagasdudomainepoissant.com/semaine-de-relache-2020/feed/ 0 7698
Pourquoi faire une visite de la ferme? https://www.alpagasdudomainepoissant.com/pourquoi-faire-une-visite-de-la-ferme/ https://www.alpagasdudomainepoissant.com/pourquoi-faire-une-visite-de-la-ferme/#respond Sat, 16 Mar 2019 16:50:06 +0000 https://www.alpagasdudomainepoissant.com/?p=4292
Vous aimeriez être en contact avec des alpagas ? Vous êtes au bon endroit !! Toutes nos visites sont faites avec un guide qui vous donnera pleins d’informations sur nos alpagas. Durant cette visite, vous serez amenés à donner à manger aux alpagas avec le grain que l’on vous aura gratuitement remis. Vous aurez aussi la possibilité d’entrer dans un enclos, donc vous serez en contact direct avec eux, et nous avons des alpagas qui ADORENT votre présence comme notre belle Alice, ou Twila. N’oubliez pas que nous avons 107 alpagas ce qui fait de nous l’une des 5 plus grandes fermes d’Alpagas au Québec, et Natacha la propriétaire connait le nom de chacun de ses alpagas ! Plaisir garanti autant pour les plus jeunes que pour les adultes.
Cela vous intéresse ? Allez à la section réservation et au plaisir de partager notre passion pour les alpagas avec vous 🙂
]]>
https://www.alpagasdudomainepoissant.com/pourquoi-faire-une-visite-de-la-ferme/feed/ 0 4292
Nicole, un alpaga hors du commun https://www.alpagasdudomainepoissant.com/nicole-un-alpaga-hors-du-commun/ https://www.alpagasdudomainepoissant.com/nicole-un-alpaga-hors-du-commun/#respond Sat, 26 May 2018 19:09:26 +0000 https://www.alpagasdudomainepoissant.com/?p=1903
  • Date de naissance : 5 juin 2005
  • Sexe : femelle
  • Âge : 14 ans, mais c’est sa  sixième année dans notre famille.
  • Mère de Satin et Sèti
  • Type : Suri
  • Si je vous demande de penser à quelqu’un qui a grand cœur et qui prend énormément soin de son entourage, à qui pensez-vous ? Pour ma part, je pense à une maman poule : Nicole l’alpaga ! Elle ainsi que toutes les Nicole (humaines) que j’ai connu sont des femmes qui pensent plus souvent aux autres qu’à elles-mêmes ! Laissez-moi vous décrire notre charmante Nicole à nous. Elle est une maman exceptionnelle avec les crias (bébés alpagas) : les siens comme ceux des autres mamans. Normalement, une femelle accepte de nourrir uniquement son cria. Vous vous en doutez bien, le cria de Nicole ne manque jamais de lait. Cependant, elle ne s’arrête pas là.

    En effet,  Nicole a même permis de confirmer un mythe. Les vétérinaires disaient qu’une femelle pouvait donner du lait même si elle n’avait pas été gestante. Cependant, cela n’avait jamais été véritablement observée chez les alpagas. Et bien ce fût chose faite avec Nicole ! L’an passé, une femelle a vécu énormément de souffrance avant que son cria arrive. Une fois mis au monde, la maman ne voulait pas s’occuper de son bébé. Cette année là, Nicole était en sabbatique, mais la petite a tout de même tenté sa chance avec Nicole et s’est mise à la téter.  En excellente maman, elle l’a laissée faire et elle s’est même remise à produire du lait contre toute attente ! La petite, du nom de Clérinda, a ainsi trouvé sa maman de remplacement. Aussi, d’autres bébés se joignent au festin et elles les laissent boire sans chigner. Elle est un bar laitier ! Nous l’avons déjà vue nourrir quatre crias en même temps !

    Une autre particularité de Nicole est le fait qu’elle n’apprécie pas vraiment les froids du Québec.  Lorsqu’on ouvre les portes le matin, Nicole se met le nez dehors mais elle préfère de loin rester à l’abri. Elle aime rester au chaud dans l’enclos lorsque les grands froids d’hiver arrivent.

    Nicole est un alpaga hors du commun qui se démarque par sa grande générosité envers les plus jeunes, son grand calme et son côté un peu timide. Nous sommes heureux de la compter parmi notre grande famille. Et vous ? Avez-vous la chance d’avoir une Nicole autour de vous

    ]]>
    https://www.alpagasdudomainepoissant.com/nicole-un-alpaga-hors-du-commun/feed/ 0 1903
    André et André https://www.alpagasdudomainepoissant.com/andre-et-andre/ https://www.alpagasdudomainepoissant.com/andre-et-andre/#respond Sat, 26 May 2018 19:00:44 +0000 https://www.alpagasdudomainepoissant.com/?p=1899
  • Date de naissance : 23 août 2015

  • Âge : 3 ans.

  • Il est le fils de Gillian (notre femelle alpha)

  • André a eu un début de vie assez mémorable ! Laissez-moi vous expliquer ! Le tout commence par une belle journée ensoleillée du 23 août 2015. En fin d’après-midi, nous remarquons que Gillian (la mère d’André) ne se sent pas bien. Elle refuse de manger et elle reste couchée sur le sol. Lorsqu’elle refuse de se nourrir, c’est plutôt mauvais signe ! Nous savions qu’à ce moment de l’année elle était en fin de gestation. Nous décidons de faire venir un vétérinaire à la ferme pour vérifier ce qui se passe. Comme les alpagas sont considérés comme des animaux de ferme, c’est le vétérinaire qui se déplace à domicile pour vérifier l’animal. Après son arrivée, le vétérinaire suspecte une torsion de l’utérus. Il nous conseille que la meilleure des choses à faire est de déplacer Gillian et de se rendre à l’Hôpital Vétérinaire de Saint-Hyacinthe. Nous approchons notre camionnette, et embarquons maman en direction de Saint-Hyacinthe. Donc une fois arrivée sur les lieux, le vétérinaire de garde ainsi que ses 3 stagiaires très sympathiques commencent à ausculter Gillian. Verdict : PAS de torsion utérine ! Super ! Par contre, le cria est tout simplement mal placé et c’est pour cela qu’il ne peut pas sortir. Les stagiaires repoussent le petit vers l’intérieur, le replace et la magie de la naissance suit son cours de manière naturelle. Une ambiance agréable règne ! Quelques minutes plus tard, un beau petit mâle cria voit le jour, ou plutôt le soir ? Il a quelques problèmes respiratoires, donc un tout petit masque à oxygène est déposé sur son museau. L’oxygène fait son effet et le petit se calme aussi. Merveilleux ! Tout est revenu à la normale ! Donc, je demande aux trois demoiselles stagiaires de trouver un nom à ce petit cria. Je m’attendais à une suggestion du  genre nom d’équipe ou qui a un rapport avec l’hôpital et les soins médicaux. Eh bien non ! Le nom de ANDRÉ est suggéré avec un beau sourire. Alors, je me retourne vers le vétérinaire Dr Desrochers et je lui demande : « quel est votre prénom ? » … surprise : il me répond : ANDRÉ ! Notre nouveau petit cria portait donc le nom du vétérinaire qui l’a aidé à venir au monde.

    Je demande à Dr Desrochers si cela lui dérange de nommer un alpaga André, et sa réponse fut instantanée : « NON, du tout, ça me fait plaisir !! » Donc nous avons pris quelques photos de André et André, qui ont aussi été postées sur notre page Facebook.

    Le retour à la maison c’est très bien passé, il a rapidement compris comment boire.

    André demeure un alpaga timide, qui ne vient pas voir beaucoup les gens, qui passe assez souvent inaperçu. Sa relation avec les autres alpagas est très douce, jamais en chicane, et il n’a pas hérité du côté dominant de sa mère pour l’instant… on ne sait jamais ce que nous réserve l’avenir !!

    Merci beaucoup de nous suivre, et si le cœur vous en dit, partagez nos histoires, notre page Facebook ☺

    ]]>
    https://www.alpagasdudomainepoissant.com/andre-et-andre/feed/ 0 1899
    Les balles de sécheuse du Domaine Poissant https://www.alpagasdudomainepoissant.com/les-balles-de-secheuse-du-domaine-poissant/ https://www.alpagasdudomainepoissant.com/les-balles-de-secheuse-du-domaine-poissant/#respond Sat, 26 May 2018 18:50:56 +0000 https://www.alpagasdudomainepoissant.com/?p=1895

    Mettre des balles dans ma sécheuse ? Quel drôle d’idée. Ça été ma réaction lorsqu’on m’a montré cela pour la première fois, et c’est probablement la vôtre présentement. Laissez-moi vous expliquer. Prenez deux à trois balles puis placez les dans votre sécheuse. Ensuite, vous les y oubliez pour environs 500 brassées. C’est aussi simple que cela !

    Pourquoi des balles en fibre d’alpaga ?

    Les balles qu’on fabrique à la Ferme du Domaine Poissant sont faites à la main et avec de la fibre d’alpaga à 100%. Elles remplacent facilement les assouplisseurs chimiques et non réutilisables que proposent de nombreux fabricants. Les balles
    réduisent aussi le temps de séchage et élimine le froissement des vêtements de manière écologique. Comme si ce n’était pas assez, elles réduisent même la statique. Aussi, si jamais vous êtes allergique comme moi et que vous éternuez seulement en imaginant un animal, ne vous inquiètez pas! Les balles sont aussi hypoallergènes. Procurez-vous les balles dès maintenant ! Elles viennent en trio dans un magnifique emballage. Voici le lien: alpagasdudomainepoissant.com/produit

    Pourquoi choisir le Domaine Poissant ?

    Pour fabriquer les balles de sécheuse, Natacha, la propriétaire, utilise de la fibre provenant de ses propres alpagas. Pour elle, ce sont ses animaux de compagnie. Chacun d’eux possède un nom et Natacha les connaît tous. Elle récolte leur fibre une fois par année et produit avec l’aide de sa fille des balles ainsi que d’autres articles. Acheter Domaine Poissant, c’est encourager une ferme de chez nous.

    ]]>
    https://www.alpagasdudomainepoissant.com/les-balles-de-secheuse-du-domaine-poissant/feed/ 0 1895
    Gillian, la femelle alpha https://www.alpagasdudomainepoissant.com/gillian-la-femelle-alpha/ https://www.alpagasdudomainepoissant.com/gillian-la-femelle-alpha/#respond Thu, 29 Mar 2018 14:09:50 +0000 https://www.alpagasdudomainepoissant.com/?p=1930
  • Date de naissance : 2 juillet 2007

  • Âge : 11 ans, elle fait parti de notre troupeau de départ.

  • Mère de Clémence, André et Béa

  • Gillian est une belle femelle brune très foncée, presque noire. Elle est délicate et ne pèse que 119 lbs. Pour vous donner une idée, le poids moyen d’un alpaga est de 150 lbs. Malgré le fait qu’elle soit très délicate, elle est notre femelle alpha. Comment savons-nous qu’elle est la femelle alpha ? Lorsque Gillian fait quelque chose et qu’une autre femelle vient pour prendre sa place, Gillian lui fait comprendre très rapidement que c’est elle qui décide. Elle regarde l’autre alpaga dans les yeux, fait de petits sons. Si l’autre alpaga n’arrête pas, elle ira jusqu’à cracher, si l’autre  riposte, alors elle continue. À cette étape, l’autre alpaga quitte toujours et démontre une fois de plus que c’est Gillian qui décide. La plupart du temps, Gillian n’a qu’à regarder l’alpaga et tout s’arrête immédiatement. Par contre jamais elle n’utilise son grade pour abuser d’une situation, elle a vraiment une attitude juste.

    L’une des questions que l’on se fait poser très fréquemment est : « est-ce qu’un alpaga crache? » Ma réponse :  oui et non ! Je vous explique; dans un premier temps, le crachat est un mode de communication entre les alpagas, c’est leur façon de dire à l’autre : « Arrêtes, tu me déranges, je n’aime pas ce que tu me fais… » Il est extrêmement rare que l’alpaga le fasse en direction d’un humain. Il faut que l’alpaga soit en TRÈS grande situation de stress. Bref, soyez gentils avec eux, et ils le seront tout aussi respectueux en retour ! Ayant actuellement 108 alpagas, je peux vous dire que c’est très rare que cela m’arrive, et ce n’est jamais gratuit !

    Gillian est une mère qui s’occupe très bien de ses crias (bébés alpagas). Elle n’est pas trop protectrice. Elle est assez discrète, aime bien manger, mais rarement dans la main de nos visiteurs. Lorsque j’ai filé sa fibre au rouet pour en faire une pelote de laine, je fus très agréablement surprise de constater la grande douceur de sa fibre.

    Gillian a eu plusieurs crias depuis qu’elle vit chez nous, soit Béa en 2014, André en 2015 et Clémence en 2017. Pour la mise bas de Béa et Clémence, tout s’est déroulé rapidement et normalement. Pour André ce fut plus difficile… je vous raconte tout cela la semaine prochaine ?

    Merci beaucoup de nous suivre, et si le cœur vous en dit, partagez nos histoires et notre page Facebook ☺

    ]]>
    https://www.alpagasdudomainepoissant.com/gillian-la-femelle-alpha/feed/ 0 1930
    Lamonte, le fugueur https://www.alpagasdudomainepoissant.com/lamonte-le-fugueur/ https://www.alpagasdudomainepoissant.com/lamonte-le-fugueur/#respond Fri, 02 Mar 2018 15:07:25 +0000 https://www.alpagasdudomainepoissant.com/?p=1926
    • Date de naissance : 16 aout 2006

    • Âge : 15 ans

    • Mâle suri

     

    Lamonte est arrivé sur notre ferme en juillet 2013. Il est un beau mâle reproducteur suri. À savoir que les Suris sont très rares dans le monde : ils ne représentent que 10% de tous les alpagas sur la planète. La fibre de ces alpagas est la 2ème fibre la plus fine au monde !!!

    Lamonte est un mâle assez puissant, qui n’apprécie pas beaucoup se faire toucher. Il demeure assez calme, curieux, mais il ne veut pas se faire flatter. Il préfère observer qu’approcher. On pourrait presque dire qu’il est snob ! Avec une telle attitude, nous trouvions qu’il avait une allure de gagnant. Alors, il y a 5 ans, nous avons amené Lamonte avec d’autres alpagas à un jugement d’alpagas. Nous voulions avoir l’avis d’un juge sur la qualité de sa fibre et sa conformité. La première étape pour déplacer un alpaga est de faire une prise de sang par notre vétérinaire pour faire un test de la Diarrhée Virale Bovine (BVD). Évidemment, ce test doit être négatif pour sortir l’animal. Le plus intéressant chez Lamonte, est que comme il n’apprécie pas particulièrement se faire toucher, imaginez-vous sa frayeur devant une prise de sang… Moi et ma vétérinaire Marjolaine avons travaillé très fort pour réussir à ce qu’il ne se débatte pas trop. Pauvre lui ! Il avait si peur ! Et bien ce fût plus tard notre tour d’avoir peur pour lui ! Laissez-moi vous raconter une histoire.

    Le jugement d’alpagas se faisait à St-Agapit, un peu à l’Ouest de Québec. Nous avions loué une remorque adaptée pour les animaux et 8 alpagas y prenaient place. Tout cela a lieu vers la fin avril à chaque année, car la tonte des alpagas se fait vers mai. Ainsi, la fibre des alpagas est au plus long.

    À notre départ, nous sommes un peu inquiets vu la chaleur extérieure… À la mi-route, nous décidons de nous arrêter dans la cour d’un petit restaurant pour vérifier que toute la famille se porte bien. Mon mari décide d’ouvrir la porte arrière et celle de côté pour faire circuler l’air. À ce moment-là, je mets une chaudière d’eau dans l’enclos et au même moment, Lamonte sort de la remorque… CASTATROPHE ! Je peux vous affirmer qu’il est impossible de rattraper un alpaga qui court. Nous tentons de le garder loin de l’autoroute, mais nous ne sommes pas capables de l’approcher sans qu’il déguerpisse.

    Une idée loufoque nous vient, nous décidons de sortir une de nos femelles dans l’espoir que Lamonte vienne à sa rencontre. Lamonte aperçoit la femelle et comme nous aurions pensé, il s’approche d’elle. Mon mari a ensuite réussi à l’attraper pendant quelques secondes, mais Lamonte se remet immédiatement à la fuite. Dans sa précipitation, il fait tomber mon mari. En plus, il a la poitrine grafigné et ses lunettes sont par terre. Bref, il vient de faire un beau de rodéo !

    Notre problème est toujours le même. Que faire ? Pendant ce temps, les autres alpagas subissent la chaleur qui est toujours intense. Un questionnement terrifiant nous vient : Est-ce qu’on laisse Lamonte se débrouiller seul dans la nature et on quitte avec les autres puisque nous avons une heure limite pour arriver au show. En plus, il est impossible de rejoindre qui que ce soit par téléphone… Imaginez la catastrophe que nous sommes en train de vivre ! Le désespoir !

    Donc, nous allons à l’intérieur du restaurant pour demander si quelqu’un voudrait bien nous venir en aide. Nous décidons de sortir les alpagas qui sont près des grandes portes et de les attacher à la remorque. Cela permettra à ceux qui sont à l’intérieur d’avoir un courant d’air. Nous nous dirigeons vers ce cher alpaga qui ne veut pas socialiser avec nous. Après quelques minutes il aperçoit les alpagas qui sont à l’extérieur, il se dirige vers eux, et tous ensemble nous l’encerclons doucement jusqu’au moment où je réussis enfin à l’attraper !! Nous reprenons enfin notre route.

    Lorsque nous arrivons ENFIN sur place à 15H50, le camion n’est pas complètement arrêté que je suis déjà sortie pour aller voir les alpagas. J’ai tellement peur de retrouver un de mes alpagas décédé à cause de la chaleur. J’ouvre la porte et ils sont tous biens. Immédiatement, des larmes de joie se mettent à couler sur mes joues… Un organisateur vient à ma rencontre en me demandant pourquoi je pleure. Je lui raconte notre histoire avec Lamonte. Il tente de me rassurer en me disant cela : « n’oubliez pas que l’alpaga fait partie de la famille des chameaux, donc ils sont capables d’en prendre !! » Une chose est certaine, c’est que s’il y avait eu un problème, tous les éleveurs auraient été là pour nous épauler. Certains ont énormément d’expérience, nous étions donc entre bonnes mains.

    Immédiatement après l’inscription terminée, nous avons installé nos alpagas et sommes allés prendre du repos à l’hôtel pour prendre connaissance des marques laissées par le rodéo de mon mari. Nous sommes déjà à quelques péripéties alors que le jugement d’alpaga n’est même pas commencé ! Et bien, croyez-le ou non, elles ne se sont pas arrêtées là. La suite de l’histoire la semaine prochaine ?

    PS : Cela nous fait vraiment plaisir que vous nous lisiez chaque semaine. Cela me fait toujours très plaisir de partager ma passion et mon amour pour les alpagas dans ces petits textes. Si cet article est une découverte pour vous, sachez qu’il y a une foule d’articles vous permettant de mieux connaître nos alpagas et d’autres histoires comme celles-ci.

    Partit 2

    J’ai immédiatement crié à mon mari :  « Lâches Lamonte !! » Celui-ci est tombé au sol en et se relevant je l’ai rattrapé par sa laisse. Mon mari avait le torse tout égratigné d’hier, et maintenant, sa chemise blanche était pleine de sang. Mais qu’est-ce qui s’est passé ? Lamonte en tombant au sol s’était cogné la babine, donc elle avait fendu légèrement. Ouff ! Rien de grave pour lui, ni pour mon mari. Le juge a terminé d’examiner Igor. Pour finir, il a voulu relever la queue de Lamonte à nouveau, et il a enfin décidé de se laisser faire. Nous avons eu de bons commentaires face à ce mâle, tant au niveau de la qualité de sa fibre qu’au niveau de sa conformité. Le juge s’est aussi permis d’ajouter que Lamonte était un mâle très puissant !!! Nous nous en doutions déjà !

    Heureusement, le retour s’est très bien terminé et rien à redire sur le comportement de Lamonte.

     

    Je peux aussi vous dire que bien que nous étions des nouveaux dans le monde des alpagas il reste que tous les éleveurs présents nous connaissaient par notre histoire. Si c’était à recommencer, je le referais sans hésiter. Lamonte est vraiment un bon mâle, il a simplement peur lorsqu’on tente de trop le manipuler. Si vous passez près de lui, il ne vous fera absolument rien, il va juste se déplacer pour éviter votre présence trop rapprochée. N’ayez crainte ?

    Cette semaine, l’histoire de Lamonte se poursuit !

    Comme je vous explique dans l’article précédent, nous avions en tête d’amener Lamonte ainsi que d’autres de ses ami(e)s à un concours d’alpaga. Allez lire ici pour comprendre le début de l’histoire ?

    Le lendemain matin vient le temps de présenter certains de nos alpagas devant le juge. Mon mari tient Lamonte et moi je tiens Igor (Je vous présenterai ce magnifique mâle dans un article !). Petite info pour vous mettre en contexte, afin de présenter un alpaga, nous devons être vêtus de pantalon noir et un chandail blanc (ou une chemise).

    Donc enfin, nous nous tenions devant le juge qui examine nos alpagas. Dans le cas des mâles, le juge doit d’abord vérifier si l’animal a bien deux testicules, au même titre que 4 pattes et ainsi de suite… Lorsque le juge a levé la queue de Lamonte celui-ci n’a pas du tout apprécié. Donc, pour montrer son mécontentement, il se lève sur ses pattes arrières. Aussitôt, j’ai peur que mon mari se blesse. De son côté, il se dit à ce moment précis : « Je t’ai perdu hier sur le côté de l’autoroute, je ne te perdrai pas aujourd’hui… » Notre premier réflexe a été de vérifier par quel côté Lamonte pouvait s’enfuir si on le lâchait. Heureusement, il n’y avait qu’une seule issue. Certains éleveurs s’étaient déjà dressés devant la porte, donc impossible pour notre alpaga de sortir… Tout cela s’est passé en une ou deux secondes dans ma tête !

    ]]>
    https://www.alpagasdudomainepoissant.com/lamonte-le-fugueur/feed/ 0 1926
    Yogourt, le surdoué https://www.alpagasdudomainepoissant.com/yogourt-le-surdoue/ https://www.alpagasdudomainepoissant.com/yogourt-le-surdoue/#respond Wed, 28 Feb 2018 15:06:16 +0000 https://www.alpagasdudomainepoissant.com/?p=1923
  • Date de naissance : 20 juillet 2016

  • Âge : 2 ans, né ici même sur notre ferme

  • Fils de maman Kazeera et papa MarthyGraw

  • Yogourt est le petit surdoué du troupeau. Laissez-moi vous parler d’un beau petit alpaga tout blanc, tout calme, tout mignon ! Sa maman, Kazeera, a donné naissance à ce mâle par une belle journée d’été. Maman est brune, et papa Marthy Graw est blanc. C’était un cria très rapide ! Nous n’avons pas assisté à sa naissance,  mais lorsque nous l’avons vu pour la première fois, il se tenait debout, marchait et buvait sous sa maman comme un grand ! Il était vraiment mignon, mais on se demandait quel nom lui donner. Nous avons longuement cherché et rien ne semblait lui coller…. Comme nous sommes une organisation familiale et que votre participation compte, nous avons fait appel aux internautes qui suivent notre page Facebook. Nous leur avons demandés de nous aider à lui trouver un nom. Nous avons reçu beaucoup de suggestions, toutes plus intéressantes les unes que les autres. Notre choix s’est finalement arrêté le 27 août sur la suggestion de M.Ducharme : YOGOURT. C’était vraiment inusité mais cela lui allait tellement bien à cause de sa couleur.

    Yogourt est un alpaga dont on se souvient. Petit, il se prenait pour une chèvre ! Et oui ! Lorsqu’on s’approchait de son visage, il se levait la queue et se mettait à nous parler, et son cri ressemblait plus à celui d’une petite chèvre qu’au son de l’alpaga. Il nous a fait tellement rire !! Et en plus il aimait venir nous jaser !! Il parlait constamment !

    Une fois sevré, on l’a mis dans l’enclos des juvéniles. Yogourt continue de nous charmer, non plus avec son cri de chèvre, puisqu’il a repris le vrai son des alpagas, mais par le fait qu’il aime les gens. Il adore être en contact avec les humains, il aime se laisser flatter. Souvent, durant la saison estivale, on retrouve ce beau Yogourt couché au sol, et nos visiteurs viennent s’asseoir à côté de lui pour le caresser. Il se laisse faire, il aime ça !!!! Beaucoup de photos et de selfies ont été pris en sa compagnie aussi.

    Yogourt apporte le sourire aux gens, et aussi le calme de par sa nature très pacifique. À qui pensez-vous lorsqu’on parle de quelqu’un qui donne toujours le sourire?

    ]]>
    https://www.alpagasdudomainepoissant.com/yogourt-le-surdoue/feed/ 0 1923
    L’attachant Prescot https://www.alpagasdudomainepoissant.com/lattachant-prescot/ https://www.alpagasdudomainepoissant.com/lattachant-prescot/#respond Sun, 18 Feb 2018 15:01:38 +0000 https://www.alpagasdudomainepoissant.com/?p=1920
    • Date de naissance : ?

    • Sexe : mâle

    • Âge : environ 9 ans

    Prescot est un beau grand mâle d’un brun pâle. Sa couleur est comme celle des biscuits aux pépites de chocolat, mais sans les pépites. Prescot fait parti de notre troupeau de départ. Nous savons qu’il avait environs 2 ans lorsque nous l’avons adopté. Nous ne savons pas la date exacte de sa naissance, car l’éleveur qui nous l’a vendu ne l’avait pas enregistré.

    Au départ, nous ne l’avions pas sélectionné, mais quelques jours plus tard en regardant les photos que nous avons pris, Prescot revenait toujours. Donc, nous avons décidé de contacter l’éleveur pour l’ajouter dans notre groupe. Prescot a une très belle fibre, douce, d’une couleur profonde, dont certains de nos visiteurs portent des produits faits de sa fibre. Lorsque les gens viennent nous visiter, il est toujours partant pour se laisser flatter dans le cou en échange de bons grains.

    Gourmand est un terme qui ne le décrit pas assez…. Il est très gourmand ! Prescot est aussi un alpaga curieux, qui viens voir ce qui se passe lorsque nous effectuons des changements dans son environnement. Il apprécie jouer dans la neige, peu importe la température. Il vit en harmonie avec ses confrères. Venez le rencontrer !

    ]]>
    https://www.alpagasdudomainepoissant.com/lattachant-prescot/feed/ 0 1920
    L’enfance difficile de Sandy https://www.alpagasdudomainepoissant.com/lenfance-difficile-de-sandy/ https://www.alpagasdudomainepoissant.com/lenfance-difficile-de-sandy/#respond Mon, 05 Feb 2018 14:48:28 +0000 https://www.alpagasdudomainepoissant.com/?p=1917 Sandy

    • Date de naissance : 3 Juillet 2013

    • Âge : 5 ans, elle a vu le jour a notre ferme !

    • Est la fille de Charity et Félix

    Sandy doit son nom à sa couleur qui rappelle beaucoup celui d’une plage. Sandy est une jolie femelle qui a vu le jour à notre ferme le 3 juillet 2013. Elle a de magnifiques yeux qui rappellent ceux de la biche.

    Sandy est une alpaga qui a beaucoup de vécu malgré son âge relativement jeune. Elle a été une cria (un bébé alpaga) avec un début de vie très difficile. Non pas par son comportement, car elle a toujours été très calme, mais bien parce qu’elle est passé près de la mort quelques fois. Je vous explique !

    Exactement 1 mois après la naissance de Sandy, sa maman, nommée Charity a commencé à être très malade. Charity vomissait sans arrêts et elle perdait énormément de poids. Malgré sa santé fragile, la maman n’a pas arrêté de nourrir sa petite. Les jours passaient et nous avons fait venir des vétérinaires car elle nous inquiétait grandement. Même après plusieurs tests et radiographies, nous ne trouvions pas la raison de sa maladie. Nous avons tout de même essayé plusieurs pistes en donnant des médicaments à Charity. Par chance, un des médicaments lui a donné un répit.

    Mais un problème demeurait : la croissance de Sandy. En effet, en début de croissance, un alpaga a besoin de beaucoup de lait en début de vie afin de croître normalement. À cause de la maladie, Charity n’arrivait pas à nourrir suffisamment sa petite.  Donc, Sandy ne prenait pas de poids comme elle aurait dû, même qu’elle en perdait. LA PANIQUE !! Nous nous sommes alors mis en mode solution rapide et efficace pour l’aider. Je lui ai donnée différents types de lait dont celui de la chèvre, du pasteurisé et du lait de remplacement. À notre grand désarroi, la petite ne voulait rien savoir ! Elle était attachée à sa mère et elle refusait tout autre lait. Entre temps, l’état de Charity s’est dégradé encore plus. Elle avait de la difficulté à se lever pour nourrir Sandy, mais elle continuait à fournir des efforts pour le faire. Nous les avons donc placées elle et sa petite dans le garage pour qu’elle soit tranquille et confortable.

    Pour leur apporter un peu de compagnie, Nicole, la maman poule, et son cria Satin sont venus leur donner du soutien. Nous avons quelques fois essayé de mettre Sandy sous Nicole pour qu’elle boit, mais sans succès. Elle restait toujours attachée à sa maman souffrante. Malheureusement, nous avons perdu Charity quelques jours plus tard et elle est décédée le 5 septembre 2013 en fin d’après-midi. Ce fut un soulagement puisque nous étions tous profondément tristes de la voir souffrir ainsi. Cela a tout de même amené beaucoup de douleur et nous nous sentions impuissants… Nous venions de perdre notre premier alpaga, et ne comptions pas perdre son cria. L’émotion y est toujours aujourd’hui, le simple fait d’écrire ces lignes me rend très émotive et les larmes sont au rendez-vous ! Quelques heures après la mort de Charity, la petite a enfin accepté de boire sous Nicole. Soulagement !!

    Dans les semaines qui ont suivi, Sandy a repris du poids en plus d’avoir sa maman de remplacement. À quelques reprises, nous avons eu le privilège de pouvoir prendre Sandy dans nos bras pour la flatter, et même se coucher dans le hamac avec elle, pur bonheur ! Sandy a toujours été une alpaga tranquille. Parfois, elle vient manger dans les mains des visiteurs. Elle a un regard magnifique ! Sandy a aussi donné naissance en 2016 a une petite femelle dont je vous raconterai son histoire la semaine prochaine….

    Pour finir, je veux chaudement remercier France Allard et son conjoint Olivier Iglésias pour leur aide très précieuse durant tout le déroulement de la santé de Charity, merci à vous deux!

     

    Merci de nous lire, de nous suivre et de partager !!!

    ]]>
    https://www.alpagasdudomainepoissant.com/lenfance-difficile-de-sandy/feed/ 0 1917